© 2023 par Mon Journal Santé et Spiritualité. Créé avec  Wix.com

La Conscience dans le monde

Maryam Dambach est mon nom d'auteure. Mère de famille et salariée, je me suis  longtemps questionnée sur mon identité, mes peurs et mes blocages. J'ai été amenée à effectuer un long parcours d'introspection via l'analyse puis grâce à des méthodes holistiques.  

Comme le souligne la psychologue Inès Weber, co-fondatrice d'un centre de culture spirituelle, il s'agit de passer du règne autoritaire de la raison à une démocratie participative de toutes nos facultés.

Voici un extrait de la réponse d'Einstein, quand il fut interrogé sur le sens de notre vie : " Un être humain est une partie du tout, que nous appelons "Univers", une partie limitée dans le temps et l'espace. Il s'expérimente lui-même, ses pensées, ses émotions comme séparés du reste, une sorte d'illusion d'optique de la conscience. Cette illusion est une sorte de prison pour nous, qui nous restreint à nos désirs personnels et à l'affection de quelques personnes qui nous sont les plus proches. Notre tâche doit être de nous libérer de cette prison en élargissant notre cercle de compassion afin d'embrasser toutes les créatures vivantes et la totalité de la nature dans sa beauté. Personne n'est capable de réaliser cela complètement, mais les efforts en ce sens constituent en eux-mêmes une partie de la libération et le fondement de la sécurité intérieure.

Plus que jamais, beaucoup d'entre nous ressentent le besoin de se rassembler, de partager et de se relier à des personnes ayant une démarche semblable à la leur. Nous sommes invités à retrouver notre communauté. Nous partageons de la bienveillance et un élan commun de créer le monde de demain. Le changement de paradigme que nous vivons grâce aux croyances que nous libérons, peut nous amener, à certains passages, à nous sentir isolés, incompris. En trouvant une communauté autour de valeurs et de projets communs, nous redonnons du sens à notre vie. Dans les moments de rassemblement, une énergie supérieure à la nôtre, commune à tous, se déploie et nous remplit.

Lilou Macé.

Le philosophe José Le Roy suggère que nos problèmes psychologiques viennent de ce que nous nous limitons à un ego, que nous nous réduisons à une individualité, à notre corps et nos pensées. Et en ce sens, la véritable santé mentale est précisément de découvrir l'éveil, de prendre conscience de ce qui, en nous, est absolument libre de tout problème.